Une  revue immobilière " LOGIC-IMMO.COM
fait son analyse sur la situation immobilière de notre commune

(cette revue est distribuée gratuitement)
LOCMIQUELIC  TOURNEE VERS LA MER
Le secteur immobilier de la côte est raisonnable, autant pour un premier achat que pour un second.
Membre de la C.A.P. Lorient, la petite ville de Locmiquelic est toute entière tournée vers la mer. Trois façades littorales abritent deux ports, Sainte Catherine et Pen-Mané : 650 places au ponton et 300 bouées de mouillage.
Le  tout est très recherché par les plaisanciers de la région ou d'ailleurs.....
Les maisons du bourg ou celles des années 1960 intéressent à la fois les résidents secondaires et les Lorientais. Avec un bateau toutes les demi-heures, il suffit de sept minutes pour traverser la rade et rejoindre Lorient, qui pourrait être à 2 heures 40 de TGV de la capitale d'ici trois ans. Un atout supplémentaire.

Avis des deux  agences  immobilières  installées  sur Locmiquelic, 
une troisième  ayant fermée à Locmiquelic ; pour Riantec : reste une agence  et pour Port-Louis : plus aucune agence (Info mandrin)

Parki immobilier
:
Le marché est devenu raisonnable, et grâce à la liaison en bateau, les Lorientais viennent sur le secteur.
Beaucoup de primo-accédants veulent rester dans la région, et les retraités apprécient le dynamisme du commerce et la richesse du tissu associatif.
Les futurs retraités, partis travailler à Paris préparent leur retour en achetant une maison secondaire qui devient principale. Ils représentent entre 30 à 40% de notre clientèle. Le marché reste raisonnable pour un secteur côtier. La plus forte demande oscille autour de 150 000 euros pour une maison à rénover, et 200 000 euros sans travaux. Les petites maisons de pêcheurs partent très vite. En 2ème achat, les maisons des années 1930 à 1960, avec du potentiel (220 000 à 260 000 euros) ont la côte. 
Pour une vue mer, il faut passer la barre des 300 000 euros.

Atlantic Immobilier :
Nous avons toutes sortes de demandes, et beaucoup de primo-accédants Lorientais qui disposent d'un  budget de 140 000 euros à 180 000 euros pour une toute petite maison de pêcheur, une maison de ville en bon état avec  trois chambres ou une construction des années 1950-1960 .
Egalement des personnes qui viennent toute l'année faire du bateau, Leurs maisons secondaires deviennent souvent principale par la suite. Il y a encore peu de demandes pour les biens au-delà de 200 000 euros à 250 000 euros. Les acquéreurs sont très exigeants et pensent encore pouvoir fortement négocier alors que les vendeurs sont beaucoup plus réalistes et que les prix sont devenus raisonnables.
Nos clients en secondaire viennent de la région parisienne ou de Rennes et nous voyons quelques Vendéens qui veulent investir dans la pierre, loin des zones 
inondables.
                                    *****************                   
J'ai terminé la reprise (partielle) du Schéma de Cohérence Territoriale de Lorient (donc de toutes les communes de la rade et même un peu plus)
Il est, entre autres, question de la pollution des eaux de la rade, de la Zone de Protection Spéciale (ZPS) dont Locmiquelic, des ZICO (protection des oiseaux (pas des Ibis, il n'y en a plus...) peut être des étourneaux qui cassent tout et qui salissent tout), des SCOT... qui est essentielle... enfin de choses sérieuses : du risque SEVESO et de l'information à la population de Locmiquelic (??), de la qualité (??) des sédiments et qu'en faire ?? et enfin de la "saturation des espaces des communes par l'urbanisation galopante (Locmiquelic fait partie de la bande de copains mal classées) Il faut revoir les PLU , les POS...
Ca fait du monde pour qui on paie des impôts... et qui ne disent ou ne savent pas tout 
Lisez le document (presque entier) dans la rubrique "Rade de Lorient" du site.
                                                  ***************
Si nous n'avons pas d'informations  concernant notre commune (SEVESO par exemple), une commune proche informe sa population :
Gâvres : le Plan de Prévention  des risques  de submersion marine (PPR, je vous avais dit qu'il y avait d'autres sigles) est visible et un Monsieur Jean Yves LE COURLIS reçoit la population du 13 juillet au 3 septembre (avec des jours et heures figés) sur  ce problème et autres.
Pourquoi la même chose ne serait-elle pas réalisée à Locmiquelic, puisque nous sommes  "zone inondable " et j'en connais un rayon. 3 fois inondé en qques années. 

           °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°        
PLAN LOCAL URBANISME LOCMIQUELIC (PLU Equipe Minéa 2002)

Ce projet a été l'un des sujets de controverses des dernières élections municipales de  2008. Aussi, il me paraît bon de le mettre à disposition de tous
 

(Ceci est un concentré le plus juste posssible du texte officiel. Celui qui souhaite avoir le  texte complet écrit pour le recevoir) 

1 chapitre : les objectifs en matière d'équipements et commerces
Les équipements scolaires et sportifs bien adaptés  à la commune. Pour de grands équipements (piscine et grand gymnase) cela doit se voir à l'échelle intercommunale (LOCMIQUELIC, PORT-LOUIS et RIANTEC).

L'offre commerciale est bonne  mais il faut tenir compte de celle de RIANTEC avec la RD781 qui peut amener une désaffection pour la Grande RUE 
Il faudrait 
.RENCONTRER LES COMMERCES  
.LUTTER CONTRE LES MAGASINS VIDES 
.FACILITER L'ACCESSIBILITE à TOUS y COMPRIS AUTOMOBILES
.RECHERCHER LA SECURITE  DES CHALANDS ET RIVERAINS 
.ENCOURAGER L'ESPRIT COMMERCANT

2 chapitre : ville de la rade du pays de LORIENT
.2 PORTS
.2 CHANTIERS NAVALS
.1 ZONE ACTIVITES DE3 H. avec 15 ENTREPRISES 
.1 COMMERCE LIDL IMPLANTE EN 2002
.1 GRANDE RUE AVEC DE NONBREUX COMMERCES  

3 chapître : OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE
1) Objectifs tres liés au SCOT (Schéma de COhérence Territoriale  ou projet sur 20 ans de l'avenir  du Pays de LORIENT).
2) Tradition du passage vers Sainte Catherine pour traverser la rade 
3) Pression d'implantation commerciale sur  la RD781 de RIANTEC
4) Zone d'activité limitée mais bien placée vers la quatre-voies
5) Réserve industrielle sur les ports
6) Forte demande en logements
7) Volonté de s'orienter vers la plaisance et le tourisme

4 Chapitre : Objectifs en matière d'aménagement de l'espace
1) Favoriser l'urbanisation du centre ville sans pour autant envahir les coeurs d'îlots
2) Limiter l'extention des villages pour préserver les exploitations agricoles, les espaces naturels et les paysages.

5 Chapitre : Rechercher la  variété de l'Habitat pour plus de mixité sociale 
1) Locmiquelic est une ville de maisons individuelles avec des jardins
2) Des maisons rurales telles les longères dans les hameaux
3) Les maisons de pêcheurs dans les villages enclavés
4) Les maisons urbaines sur les axes commerçants
5) Les maisons individuelles en lotissement
6) Immeubles collectifs  et résidence pour personnes agées
7) Bâtiments pour les Equipements publics

Conclusion: Locmiquelic manque d'habitat collectif et locatif

6 Chapitre Cadre de vie
1) Pas de plantations dans les rues  et/ou pas de trottoirs
2) Pas de parc public, pas de jeux d'enfants, pas de véritable promenade
3) Pas de mise en valeur des sites  urbains proches de la rade
4) Et pourtant, le Fort de Pen-Mané, l'anse de Normandez, pointe du Bigot, vasière du loc'h, les 2 ports sont des potentialités que bien des communes envient  à LOCMIQUELIC.
   
7 Chapitre Ecologie
1) Maintenir les liaisons naturelles existantes entre rade et arrière pays rural
2) Protéger les zones humides contre les remblaiements
3) Mettre les marais de Pen-Mané en commmunication avec la rade et en faire un lieu pour   l'environnement
4) Garder une activité agricole sur la commune
5) Préserver les jardins des îlots bâtis.

8 Chapître Objectifs  en paysage   
1) Préserver les vues sur la rade et gérer les espaces publics du bord de mer en privilégiant la promenade
2) Protéger l'identité architecturale et paysagère des villages   et jardins
3) Protéger l'architecture des maisons années 30 et 50
4) Donner un traitement paysager aux abords de la RD 781
5) Intégrer la zone de KERVEN par des plantations
6) Créer un réseau d'itinéraires permettant de découvrir  l'ensemble du patrimoine de la commune

9 Chapître TRANSPORTS
1) l'extension de l'Agglomération  permet aux bus  de relier les sites urbanisés. Le Batobus  donne un accès rapide à LORIENT.
Les voitures sont trop présentes. Il faut reporter  la circulation nord sud sur la RD 781. et donner des axes perpendiculaires vers la rade. La RD 781 doit faire l'objet d'un aménagement spécifique  dans la traversée de la ville.
2) Piétons et vélos sont à favoriser avec des itinéraires spécifiques  et un traitement adapté  des principales voies. 

Conclusion : j'ai tenté de simplifier le PLU d'URBANISME de notre commune.
A chacun de porter un jugement sur le fond et sur les objectifs ou projets qui ont été réalisés ou pas, qui était pertinents ou pas...